Cas d’usage

L’acquisition de certaines données process se fait de manière visuelle. Par exemple, un changement de couleur, d’état de surface, de forme, un positionnement sur un convoyeur, une carte de chaleur…. 

Si certaines de ces données peuvent être traitées de manière simple par un capteur de couleur et un algorithme, certaines nécessitent une acquisition et un traitement plus complexe. La peinture est-elle appliquée sur toute la pièce ? La cuisson est-elle à point ? Les consommables sont-ils trop usés ?

Dans ces conditions, il est possible de mobiliser un réseau de neurones, analyser les images et les autres données, puis prendre la bonne décision pour la suite du processus.

Un autre avantage de la vision est de diminuer le besoin pour des équipements industriels coûteux lors de l’acquisition des données. Si l’utilisation d’un capteur de couleur, d’un palpeur, nécessite de guider la pièce précisément dessous, la vision est capable d’acquérir ces informations en cours de processus sans plus d’installation que celle d’une caméra.

Laisser un commentaire