Cas d’usage

Prenons l’exemple d’un mousqueton sur lequel nous souhaiterions réaliser un contrôle assez simple. Appuyer sur la linguet et s’assurer qu’il s’ouvre.

Si il y a parfois possibilité de créer un outillage qui va caler la pièce dans la bonne position, la vision par ordinateur est un moyen efficace pour identifier rapidement sa position. A partir de là, il est possible de guider un préhenseur pour réaliser le test.

Le même système de vision par ordinateur peut ensuite vérifier que la pièce se comporte comme prévu lors du test de fonctionnement.

Enfin, lors de la même passe, un autre algorithme peut réaliser un contrôle visuel de l’aspect de la pièce.

Lors d’une seule opération, c’est l’ensemble des contrôles manuels et visuels qui peuvent être réalisés, avec des cadences très importantes. Ce qui permet d’aller jusqu’à un contrôle unitaire des pièces à moindre coûts, avec un bénéfice important sur la qualité, que se soit en cours de production ou sur la livraison au client.

Laisser un commentaire