Cas d’usage

Le dispositif L²R permet de faire le relevé des dégradations des routes en se basant sur des images. Les images sont lues par une Intelligence Artificielle qui identifie les dégradations et leur type.

Au plus économique, l’acquisition des images des routes est réalisée par des véhicules de tournée équipés d’un simple smartphone. Camions poubelle, véhicules postaux, voitures de patrouille… D’autres moyens peuvent être mis en œuvre, comme des drones ou l’analyse des images des caméras urbaines.

Cela permet de contrôler, conserver, mettre à jour les données en fonction d’un référentiel routier (bornage, carrefour…) et d’afficher les requêtes sur des cartographies (Google Earth, Openstreetmap…).

L’IA est aussi utilisée pour optimiser les politiques d’entretien avec les algorithmes innovants de L²R Programme qui permettent d’établir une stratégie de maintenance pluriannuelle du réseau routier. L’ensemble des contraintes est pris en compte:

  • Règles de décision & lois de priorité
  • Loi d’évolution (faire vieillir artificiellement la route)
  • Prise en compte des travaux planifiés
  • Multi scénarios budgétaires

Les acteurs territoriaux peuvent ainsi réparer les routes au bon moment, avec de multiples bénéfices, tant financiers que pour les utilisateurs de la route.

Laisser un commentaire